en / fr

Textes anciens dans le continuum de la langue Nehiraw-Iriniw (continuum de la langue Cri)

Lorsque les Français et les Anglais sont arrivé en Amérique du Nord, ils ont rencontré des locuteurs d'une langue qui se parlait de l'océan Atlantique jusqu’aux montagnes Rocheuses. Ces Européens sont venus à appeler la langue par une variété de noms: Montagnais à l'est, le long du Fleuve et Golfe du Saint-Laurent, Atikamekw dans le bassin supérieur du Saint-Maurice, Naskapi au nord des Montagnais, et Cri le long des rives de la baie James et à l’ouest à travers les plaines et les forêts du nord. Les locuteurs de la langue, cependant, avaient d'autres noms. Ceux-ci étaient généralement associés aux deux ethnonymes historiques utilisés par le peuple lui-même, Nehiraw et Iriniw: c’est ainsi que la langue des Nehiraw se dit Nehirawewin (dialectes aujourd'hui nommés de cette manière comprennent le Nêhiyawêwin, Nîhithawîwin, Nehirâmowin, Nêhinawêwin, et Nehlueun) et que la langue des Iriniw se dit Iriniw-ayamiwin (aujourd'hui ces dialectes comprennent le Ililîmowin, Innu-aimun, Iyiyiw-ayamiwin et Iyiniw-ayamiwin). Tous ces dialectes modernes appartient à la même langue, malgré les différences régionales.

Dès le début du XVIIe siècle à travers le XXe siècle, la plupart des Européens qui ont travaillé dans ces communautés n’avaient aucun choix que de travailler dans cette langue. Certains, principalement des missionnaires, ont commencé à écrire et ont produit des dictionnaires, des grammaires, des livres de prières, des cantiques et d'autres œuvres religieuses. Ce site vise à faciliter l'accès à ces premiers manuscrits et livres.

Massinahigan est née d'une collaboration entre le Groupe d’Histoire de l'Atlantique Française, l'Institut Culturel Cri Aanischaaukamikw, et les Archives Deschâtelets. Initialement, le projet a été développé pour numériser et donner accès à des manuscrits jésuites en Nehirawewin – les dialectes rencontrées par les Français dans les XVIIe et XVIIIe siècles. Il a ensuite été élargi pour offrir un guide pour le grand nombre de premiers textes disponibles sur d'autres sites tel que l'Internet Archive.